LES TEMPLES :pour tous les visiteurs,la découverte D'Angkor constitue l'apothéose d'un voyage au Cambodge.mille fois décrit,depuis leur renaissance au monde,par les plumes les plus célèbres,ces temples gigantesques enchâssés dans leur écrin végétal suscitent toujours chez celui qui les découvre une vive émotion,liée au sentiment du sacré,et le site D'Angkor,capitale de l'empire khmer du 9 eme au 15 eme siècle ,est aussi grandiose que les monuments de la vallée du Nile en Égypte.il faut passer au moins trois jours sur place,que l'on suive l'un des deux itinéraires élaborés dans les années 1920 -le petit circuit de 5km et le grand circuit de 23km-ou que l'on se laisse guider par son inspiration.Angkor se visite à partir de la ville de Siemreap ,à 7 km au sud du site.après le conservatoire,on arrive au guichet ou l'on doit s'acquitter d'un droit d'entrée assez élevé pour un,trois ou une semaine de visite. ANGKOR THOM:Angkor Thom (la grande capitale)au centre d'un réseau de 1million de personnes,accueillait en ses murs la cour du roi,les prêtres,les hauts fonctionnaires et les bureaucrates,tandis que la population vivait en dehors des fortifications.implantée sur le site créé par Udayatiyavarman 2 gravitant autour du Baphoun.Angkor Thom est entourée d'imposants rempart en laterite qui délimitent un carré de 3km de côté,borde d'une douve large de 100m et pouvant atteindre 6m de profondeur.sur l'intérieur des remparts haut de 8m ,court un bastion de 15 m de large,sur lequel s'articule le chemin de ronde.les angles sont occupés par quatre petits temples,appelé prasat chrung,qui abritent les stèles évoquants la construction de la cité.a une centaine de mètres des remparts,un canal large de 40 m en certains endroits dessinait jadis un périmètre intérieur et était borde d'une allée permettant au troupes de circuler et au processions rituelles circumambulatoires de faire le tour du site.Apres le terrible sac de Yasodhapura réalisé en 1177 par les Chams Jayavarman 7,de retour sur le trône,décide de construire une cité invincible.La défense Dangkor Thom est certes confiée aux structures mais également à un complexe symbolisme apotropaique sous-jacent .Les architectes se sont référés à la cosmologie hindoue.La cité gravite autour du Bayon,le temple montagne qui symbolise le mon meru et s'étend au pied de la montagne cosmique comme le Jambudvipa,(le continent du Jambosier)en globant l'Inde entouré de six autres anneaux de terre ceintures de murs.Les architectes ont également tenu compte,pour construire Angkor Thom,de la cosmogonie boudhistes qui renferme le monde dans un rempart de roche au -du quel se trouve le grand océan primordial et auxquels font référence l'enceinte murée et le fossé.Mais la ville de Jayavarman 7 de là BAYON: Le Bayon est difficilement compréhensible en raison de ses divers remaniements :décrété hindou il ne fut reconnu bouddhiste qu'en 1925.Les remparts D'Angkor Thom constituent l'enceinte la plus extérieure du temple,articulée sur trois niveaux.En abordant le Bayon par l'est,la première structure que l'on rencontre est une plate-forme mesurant 72m sur 27 m,bordée de deux bassins.une terrasse entourée de naga et de lions conduit au gopura de la troisième enceinte,un rectangle de 156 m sur 141m,constitué d'une galerie avec mur aveugle vers l'intérieur et double rangée de piliers ver l'extérieur qui laissent supposer l'ajout d'une demi -nef.Les piliers sont ornés de gracieuse Apsara,les tours d'angle et les pavillons d'accès de la galerie sont de plan cruciforme avec deux large portique en saillies,les quatre piliers centraux de la salle principale sont plus grandes que les huit environnants.ces édifices hypostyles de 20m de côté étaient couverts d'une fausse voûte en berceau et de voûtes à croisés,disparues en raison de l'extension de la travée et des défauts de construction.Les techniques employées,empruntées à la charpenterie -comme l'utilisation de frontons superposés -n'ont pas permis à la structure de supporter le poids de la couverture.Sur le mur aveugle haut de 4,50m ,se déroule une superbe série de bas-reliefs sur plusieurs registres permettent de suivre les phases d'élaboration. ANGKOR WAT:Angkor Wat est un nom moderne qui veut dire (capitale monastère) ce temple d'état a était construit au 12 eme siècle par le roi Suriyavarman2 ( héritier d'une nouvelle dynastie, celle des Mahidharapura ) dans l'enceinte de sa capitale.Il est dédié au dieu Vishnu. Son nom originel est (Vishnuloka) qui signifie :( monde de Vishnu )Après l'abandon du site par les monarques Khmers vers le milieu du 15 eme siècle, Angkor Wat fut presque oublié. Ce n'est qu'au milieu du 15 eme siècle, cent ans après, que le roi Angchan 1 er (1516-1566) régnant a Longvek, tout près de Phnom Penh, trouve les temples enfouis dans la forêt en chassant l'éléphant. Le roi ordonne alors à ses serviteurs de défricher les arbres et installe provisoirement sa cour dans le future Angkor Wat même. C'est lui également qui fait terminer les sculptures de la partie Nord de la face Est et de la partie Est de la face Nord de la troisième galerie.Le roi ou son petit -fils Preah Satha 1er (1576-1595) roi bouddhiste du petit véhicule, qui fait murer les quatre portes de la tour centrale D'Angkor Wat et sculpter les Bouddha dans le geste D'assurance.

CAMBODGE
::TOUR PACKAGES

TripAdvisor
Mieux s'informer. Mieux réserver. Mieux voyager.
Note des voyageurs TripAdvisor
Sur la base de 15 avis de voyageurs
Classement TripAdvisor No44 sur 83 Sites et monuments sur Siem Reap
Derniers avis de voyageurs
  • 14 août 2017: “3 jours très agréables...”
  • 19 juin 2017: “Angkor, deux jours inoubliables”
  • 20 avr. 2017: “Top !”
  • 19 avr. 2017: “2 jours de découverte”
  • 25 mars 2017: “Un magnifique découverte”
© 2017 TripAdvisor LLC
Flag Counter